Changer de cap professionnel : le CPF de transition professionnelle

Vous souhaitez changer de cap professionnellement ?

1ère étape : rêver… à une vie plus palpitante, plus enthousiasmante, plus sereine… à vous de voir !

2ème étape : Construire un projet solide, viable, en accord avec vous-même (et oui, c’est la base !) et avec le marché (ben, pas le choix…).
Pour vous accompagner si besoin : le CEP (conseil en évolution professionnelle) et le bilan de compétences.

3ème étape : Se former : pour apprendre un nouveau métier, il existe un dispositif bien spécifique : le projet de transition professionnelle ou CPF de transition professionnelle.
C’est l’ancien « CIF ». Vous vous formez ; le coût de votre formation est pris en charge par les CPIR (non ce n’est pas une blague ) et vous conservez votre rémunération.

Vous devez pour cela opter pour une formation « certifiante ».
Pour cela, vous devez compléter un dossier de demande de financement (à récupérer auprès de Transitions Pro de votre lieu de travail ou de votre lieu de résidence, par exemple : https://www.transitionspro-idf.fr ). Le dossier est à compléter par vous, par l’organisme de formation choisi, et par votre employeur. Vous devez déposer votre dossier 3 mois avant le début de la formation. Votre dossier passe alors en commission.
La CPIR accorde ou non, en fonction de différents critères et de l’enveloppe dont elle dispose, la prise en charge de votre projet de formation.

Pour les salariés de la fonction publique, le dispositif adapté est le CFP (Congé de Formation professionnelle) :
https://www.fonction-publique.gouv.fr/conge-de-formation-professionnelle-cfp
Votre employeur ne peut pas refuser votre demande (écrite) de congé pour projet de transition professionnelle, si vous respectez les délais prévus, sauf si votre absence
serait préjudiciable à la bonne marche de l’entreprise (ouiiiiii, vous êtes peut-être indispensable !! et ça c’est la classe) ou si plusieurs personnes s’absentent simultanément.

4ème étape : si les étapes 1, 2 et 3 se sont déroulées comme prévu, lancez-vous et vibrez !!

Notre conseil : le plus important est de construire minutieusement votre projet. Changer de vie professionnelle prend souvent du temps, au mieux plusieurs mois, souvent des
années. Il faut mûrir son projet, se montrer patient, faire preuve de persévérance, s’accrocher et le moment venu… Oser.

Vous voulez en savoir plus sur le CPF de transition professionnelle ?
C’est par ici : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-dessalaries/article/projet-de-transition-professionnelle