Vous êtes ici: Accueil > Espace entreprises > Principes généraux de la formation professionnelle continue

Principes généraux de la formation professionnelle continue

Synthèse

L’ACE propose des formations continue en finance accéssible au salarié, quelque soit son contrat de travail (CDI, CDD, INTERIM etc...) peut se former en tout ou partie pendant le temps de travail ou hors temps de travail. Les actions qu’il va entreprendre, dépendent du cadre juridique dans lequel il se trouve :


  • Plan de formation de l’entreprise
  • Congé individuel de Formation
  • Compte Professionnel de Formation :

Les actions retenues

Les actions de la formation continue sont de différents types :


  • Actions de préformation, d’adaptation et de développement des compétences, de promotion, de prévention, de conversion, d’acquisition et de perfectionnement des connaissances etc.

  • Actions de bilans de compétences qui permettent au salarié d’analyser ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et motivations en vue de définir un projet professionnel passant ou non par un projet de formation.

  • Actions de validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue d’acquérir un diplôme, un titre à finalité professionnelle, un certificat de qualification professionnelle figurant sur une liste enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles.

Les modes d’accès à la formation du salarié

Le plan de formation à l’initiative de l’employeur qui est libre de décider d’envoyer ou non un salarié en formation, en bilan de compétences, en VAE.


Le congé individuel de formation où l’initiative du départ en formation appartient au salarié qui remplit certaines conditions pour effectuer une formation. C’est le même principe pour les CBC congé individuel de bilan de compétences ou le congé pour validation des acquis de l’expérience CIF VAE.



La prise en charge financière des actions

Le code du travail impose aux entreprises des contributions financières minimales sur leur masse salariale. Celles-ci sont, soit constituées de dépenses de l’entreprise, soit constituées de versements à des organismes spécialisés, créés et gérés par les partenaires sociaux (OPCA/OPACIF).


Pour toute précision concernant ces actions vous pouvez consulter les sites suivants : www.c-i-f.com, www.travail.gouv.fr ou www.centre-inffo.fr.